Investir en optant pour une franchise est une aventure entrepreneuriale assez particulière. Entre le franchiseur qui s’assure de trouver le bon concept pour faire fructifier les affaires et le franchisé qui prend en charge les fonds et le personnel nécessaires ainsi que la vente, le chemin est assez long. 

Et pourtant, ce genre de rapport a permis à de nombreuses marques de se développer d’une manière exponentielle même pendant les périodes de crise. Alors, comment s’y prendre pour rester performant en étant franchiseur?

Identifier les besoins et la situation du marché

Comme les professionnels le savent très bien, tout commence par le marché et finit sur le marché. C’est grâce à la situation du marché que l’on peut connaître les véritables besoins des consommateurs et utilisateurs. Dans le cas d’une franchise, la connaissance de la situation de l’offre par rapport à la demande (et vice-versa) ainsi que d’autres caractéristiques comme le niveau de la concurrence et l’emplacement géographique sont indispensables. 

Le franchiseur sera d’ailleurs tenu de préciser ces informations dans le fameux DIP (document d’information pré-contractuelle). À long terme, les éléments recueillis serviront aussi dans la politique d’expansion de la structure. 

Bien choisir ses franchisés

Entre le franchisé et le franchiseur, la relation s’apparente à deux rouages combinés qui font que la machine (la société) fonctionne normalement. On ne peut pas vraiment parler de hiérarchie, mais plutôt de complémentarité. Savoir choisir ses franchisés est donc essentiel pour le franchiseur. La personne ou l’entité doit avoir des qualités personnelles (professionnalisme, capacité d’adaptation, force de proposition et autres) qui vont lui servir tout au long des activités.

Pour ce qui est des compétences, le franchisé pourra toujours suivre une formation pointilleuse sur le produit et les leviers marketing. Ses compétences seront d’ailleurs mises à jour au fur et à mesure de l’avancement du projet. Avec le temps, le nombre de franchisés peut très vite augmenter. La notion de réseau prendra ici tout son sens et la structure aura besoin des compétences d’un animateur.