Argumentaire pour obtenir une formation de son employeur

Le marché est en évolution continuelle. C’est pourquoi il importe d’apprendre continuellement et de développer en permanence de nouvelles compétences que cela soit dans son cœur de métier ou dans l’acquisition de connaissances de nouveaux logiciels, de nouvelles techniques industrielles etc. Cela peut être vu comme une corvée ou comme une opportunité incroyable, mais c’est d’abord un impératif du monde du travail.

C’est pourquoi lorsqu’un employé souhaite bénéficier d’une formation, aux frais de son employeur, il se doit de peaufiner son argumentaire. Il faut d’abord présenter cette formation comme un atout à son employeur, comme impliquant un retour sur investissement pour lui. Si une formation vous tient spécifiquement à cœur, il ne faut pas hésiter à exprimer une obligation de résultats ultérieure au profit de l’entreprise : « Il s’agit d’un programme gagnant-gagnant. Vous bénéficierez sur le long terme des résultats de mes acquisitions de connaissances ».

Il s’agit aussi de rappeler que le monde dans lequel on vit nécessite, notamment au niveau technique, de connaitre les nouvelles technologies, les nouveaux logiciels spécialisés dans son domaine d’activité. Il ne faut pas hésiter à pointe du doigt un éventuel manque à gagner de l’entreprise : « Je fais ça également pour l’entreprise : on aurait beaucoup à gagner, en restant à la pointe de la technologie, par rapport à la concurrence ».

 

L’attachement à l’entreprise

Cette formation peut aussi être un bon moyen de montrer son attachement à l’entreprise et à sa volonté d’y rester, et d’y progresser. Ainsi, la formation peut s’inscrire dans un projet de carrière, une ambition qui a tout intérêt à être exprimée expressément par l’employé à son employeur : « Je veux me former, m’améliorer car je me plais ici, et je veux que cela perdure ».

Elle permet aussi de développer une relation saine et transparente avec son employeur : la volonté d’évolution, le besoin de se challenger ou tout simplement celui de rester au niveau nécessitant des coûts. Ils sont nécessaires pour projet dans l’avenir la relation professionnelle. Dans les grands groupes, on peut se permettre de dire les choses très franchement, voire poser avec intelligence et courtoisie un ultimatum  : « Si je ne me forme pas avec vous, je le ferai ailleurs ».

Quoiqu’on en pense, cette obligation de formation perpétuelle est une réalité et il vaut mieux l’exprimer franchement et en faire une des bases de la relation employé-employeur.

Written By
More from Eva Dean

Comment choisir son prêt personnel ?

Vous planifiez d’effectuer une transaction, de financer vos vacances ou des travaux...
Read More