Apprendre à manager des projets de construction

Il n’est jamais très facile de choisir une orientation lorsque l’on est jeune et que l’on a encore la tête ailleurs. Même les élèves les plus sérieux au lycée ont parfois du mal à prendre une décision en ce sens, parce qu’ils ne comprennent pas encore bien quels sont les tenants et aboutissants de tel ou tel métier. Ils vivent encore dans un contexte où on ne se pose pas la question de savoir ce que l’on souhaite faire : ils font juste ce qu’on leur demande. En revanche si on les sollicite et qu’on les accompagne dans leurs réflexions, tout devient plus concret et les fantasmes s’estompent. On peut notamment découvrir que les métiers du bâtiment ne sont pas que des métiers manuels et qu’il n’est pas nécessaire de savoir faire du plâtre ou monter une charpente pour être à la tête d’un chantier de construction.

Être à la source d’un projet : une lourde responsabilité

Si certains jeunes vont préférer s’orienter tout de suite vers l’un des indispensables métiers manuels du domaine de la construction, d’autres vont s’imaginer davantage en manager et en conducteur de projet. Ceux-ci pourront se tourner vers un Mastère spécialisé BIM (Building Information Modeling), quand les premiers pourront opter pour une formation plus courte, et commencer à mettre en œuvre les savoir-faire acquis en CAP quasi immédiatement. Comme chaque pierre a son importance dans un bâtiment, chacun de ces rôles bien distincts concourt à ce que le chantier se déroule dans les meilleures conditions et que le bâtiment livré au final corresponde au cahier des charges.

Manager : une fonction pas si facile

Lorsque l’on est à la tête d’une équipe et que l’on doit conduire le projet d’une construction d’immeuble, il faut aussi avoir des compétences en matière de management des personnes. Il n’est pas toujours facile d’être celui qui donne des instructions, des recommandations, et qui doit parfois faire refaire une partie du travail à une équipe qui n’a pas respecté les instructions données au départ. Mais une fois que l’on a suivi la formation adéquate, on acquière ce type de savoir-faire, et l’on n’a pas peur de l’employer quand il le faut.

Written By
More from Eva Dean

Tout savoir sur la prestation compensatoire

C’est un fait de société très répandu, nous prenons plus de liberté...
Read More