Vite, un bilan comptale !

Créer une entreprise n’est pas une mince affaire. C’est un long combat administratif qu’il convient de mener à fond. Et qui est suivi par un tour aussi long combat, pour trouver des clients cette fois. Si bien qu’il puisse arriver à certains d’omettre un des devoirs les plus élémentaires de l’entrepreneur : s’attacher les services d’un comptable. Vous savez ces gens qui tiennent à jour vos comptes mais également remplissent les formalités fiscales pour vous. Sans compter des formalités juridiques. Un tel oubli peut, parfois, couter cher quand on approche de la date butoir, celle où il faut remettre à l’administration fiscale la liasse du même nom, fiscale. Et dès lors, danger, car un retard peut couter cher. Cela  m’est déjà arrivé, et heureusement pour moi qu’il existe des services comptables capables de dresser comptable un bilan en 72 h.

Pourquoi faire un bilan tous les ans ?

Vous le savez, tous les ans l’état récolte des impôts, que ce soit sur le revenu ou encore sur les entreprises. Pour pouvoir calculer l’impôt de chacun et de chaque entreprise, il est nécessaire de connaître les revenus de chacun. Pour les salariés, pas de problème puisqu’ils reçoivent un salaire calculé à l’avance et justifié par un bulletin de salaire. Pour une entreprise, ou un chef d’entreprise, cela est tout autre. Sans bulletin de salaire il convient de calculer ce que l’entreprise à gagner comme argent en dans l’année. Et ce calcul se fait avec un bilan et se déclare sur une liasse fiscale. Sans compter que le bilan d’une entreprise apporte, également, des informations nécessaires à la bonne gestion de celle-ci.

La difficulté de faire un bilan rapidement

Les comptables capables de faire un bilan en moins de 72 heures sont extrêmement rares, et donc précieux lorsque l’on approche de la date butoir. Et pour cause, ce que l’on appelle les travaux de fin d’année sont nombreux et couteux en temps. Il y a d’abord tout un processus de saisie des pièces comptables et de pointage de celles-ci afin de s’assurer qu’aucune ne manque. Puis de révision des comptes avec passage des écritures d’inventaire. Et tout cela au cœur d’une période où les comptables n’ont pas qu’un seul dossier à gérer, avec une problématique de temps. La journée d’un comptable pendant la période fiscale n’a rien d’un long fleuve tranquille.

Written By
More from Eva Dean

Les clés pour se former aux métiers du secteur social en Loire-Atlantique

Chaque année, pour des milliers de bacheliers, c’est la même routine. La...
Read More