Tout savoir sur la formation aux métiers de l’animation et du sport

Vous aimez le contact avec les autres, les activités socio-culturelles et le sport. Vous recherchez un métier d’avenir et vous savez que vous ne voulez pas passer les 40 prochaines années assis derrière un bureau ! Les métiers de l’animation et du sport remplissent ces conditions et vous offrent différents débouchés potentiels, particulièrement attractifs.

Comme souvent, dans notre société actuelle, l’exercice de ces métiers nécessite l’obtention de diplômes d’État qui offrent une qualification professionnelle et vous habilitent à exercer certaines fonctions. Selon les responsabilités que vous souhaitez pouvoir exercer à l’avenir, il vous sélectionner la formation agréée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports qui correspond à vos ambitions actuelles et futures. Faisons le point sur les principaux brevets et diplômes qui s’offrent à vous.

BAPAAT, le diplôme de premier niveau

Le Brevet d’Aptitude Professionnelle d’Assistant Animateur Technicien vous permet d’obtenir les qualifications indispensables pour exercer un emploi d’animateur.

Ce diplôme d’État de niveau V (BEP) s’obtient à l’issue de l’examen final d’une formation d’un an. Il correspond au premier niveau de qualification dans les métiers de l’animation et du sport.

Dès 2020, le BAPAAT va disparaître au profit du Certificat professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (CPJEPS).

BPJEPS, la formation pour devenir animateur professionnel

Le Brevet Professionnel Jeunesse Éducation Populaire & Sport a pour vocation à former des animateurs professionnels possédant une connaissance poussée d’une pratique et à même de la mettre en œuvre dans le cadre du métier d’animateur.

Ce diplôme d’État de niveau IV (Bac) est délivré à l’issue d’une formation de 11 mois. Ses titulaires peuvent exercer les fonctions d’animateurs, mais également ceux de responsables.

DEJEPS, le diplôme pour animer de façon autonome

Le Diplôme d’État de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport permet d’attester d’un niveau d’expertise dans une pratique ainsi qu’une capacité à encadrer des équipes et à concevoir des projets d’animation.

Sanctionné par un diplôme de niveau III (Bac +2), le DEJEPS est essentiellement orienté vers les spécialités sportives. Il s’obtient au terme d’une formation d’un an, souvent réalisée en alternance.

DESJEPS, le diplôme d’État supérieur

Le Diplôme d’État Supérieur de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport sanctionne l’acquisition des compétences nécessaires à l’exercice du métier de directeur de structure, de directeur sportif ou de directeur de projet dans le cadre d’un champ d’activités spécifique.

Particulièrement sélectif, ce diplôme de niveau II (Bac +3) permet uniquement d’exercer son métier dans le cadre de la spécialité acquise. Les étudiants font donc le choix entre la spécialité “performance sportive” et “animation socioéducative ou culturelle” qui est accompagnée d’une mention relative à un champ d’activités.  

Cette liste de formations vous paraît abstraite ? Plongez-vous dans le quotidien des professionnels titulaires de ces différents diplômes d’État grâce au panorama sur les métiers de l’animation proposé par Pôle Emploi. Vous pourrez y découvrir des témoignages d’animateurs, les activités concrètes qu’ils exercent dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions ainsi que des fiches métier qui vous permettront d’en apprendre plus. Il ne vous reste désormais plus qu’à déterminer quel sera votre avenir dans le domaine de l’animation et du sport ! 

Written By
More from Eva Dean

Tout savoir sur la formation CAP cuisine

La formation en CAP cuisine est un apprentissage qui vous permet de...
Read More