Tout savoir sur le métier de juriste en entreprise

Spécialiste du droit, le juriste d’entreprise est surtout garant des intérêts de sa société. Il s’occupe de la rédaction et de l’exécution des contrats. Le juriste en entreprise doit toujours s’assurer que son employeur soit en conformité avec la loi. En jouant sur la législation, il doit accompagner les projets de développement de l’entreprise pour tirer d’excellents bénéfices. Mais sa principale fonction c’est de gérer les contentieux et participer aux négociations commerciales.

Les compétences d’un juriste d’entreprise

Pour optimiser les chances lors des entretiens, un juriste doit avoir une facilité d’expression orale et écrite, avoir le sens du service et être méticuleux. Mais en tant que vous devez impérativement maîtriser les disciplines juridiques comme le droit des obligations, le droit social, le droit de société et le droit de la procédure civile. Vous devriez également exceller dans des domaines plus spécifiques comme le droit de la propriété intellectuelle et le droit fiscal. N’oubliez pas que dans le monde actif du travail le plus important c’est la pratique, donc ayez le sens de la pratique et apportez toujours des solutions pertinentes à chaque situation sans tergiverser. Pour vous démarquer des autres, l’idéal c’est de maîtriser une seconde langue étrangère telle que l’anglais par exemple.

Ces principales fonctions

Les principales missions d’un juriste d’entreprise sont d’ordre contentieux à savoir:

  • Veiller à ce que l’employeur reste en conformité avec la loi, car elle ne cesse d’évoluer
  • Tenir l’entreprise informée sur les différentes procédures
  • Réaliser divers actes juridiques
  • Renseigner les collaborateurs sur les questions d’ordre juridique concernant les contrats
  • Constituer les dossiers de plaidoirie en rassemblant des documents, en se rapportant à la jurisprudence et en rédigeant des conclusions
  • Défendre les intérêts de la société ou de ses clients concernant un problème d’ordre juridique
  • Participer aux négociations commerciales
  • Établir des actes de procédure

Les formations exigées

Pour les futurs juristes d’entreprise, il est plus avantageux d’opter pour le bac général. L’idéal ce serait par la suite de vous spécialiser en droit des affaires. Sachez qu’il faut au minimum cinq années d’études après l’obtention du bac pour avoir la chance de bien entamer une carrière dans le monde très sélectif du travail. Une maîtrise parfaite de l’anglais serait un atout majeur pour tout aspirant au poste de juriste d’entreprise, car la concurrence est rude et féroce. Pour les plus passionnés le DJCE ou diplôme du juriste-conseil d’entreprise n’est pas de refus, il est même très apprécié par les recruteurs. Car pour 1500 candidats en liste seuls 300 auront la chance d’être admis. Pour devenir juriste d’entreprise, il faut faire de longues études. Ce métier est particulièrement accessible à ceux qui possèdent un diplôme de master II professionnel.

Written By
More from Magali Isoner

Entreprise : réduire ses coûts sans devoir à licencier

Nombreuses sont les entreprises qui subissent parfois des baisses d’activité qui sont...
Read More