Même sans diplôme spécifique, il est encore possible d’opérer dans le métier d’auxiliaire de vie sociale (AVS). Toutefois comme le métier se professionnalise de plus en plus, il est recommandé de se former pour acquérir un diplôme si vous souhaitez réellement faire carrière dans ce domaine.

Un travail composé de missions variées

Généralement le travail d’un AVS consiste à accompagner les personnes âgées, en situation d’handicap ou dépendantes à domicile ou en structure. Dans la réalisation de ses missions, un AVS peut par contre :

  • Veiller au bien-être des personnes en difficulté
  • Aider dans les travaux ménagers et domestiques
  • Assister les personnes dans les tâches administratives
  • Apporter une indispensable présence humaine tout en contribuant à leur autonomie.

Un secteur qui embauche en permanence

Le marché de l’emploi pour le métier d’Auxiliaire de Vie est en plein essor. Les offres sont toujours en pleine croissance, car le développement des services à la personne, la création de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) et l’allongement de la durée de vie poussent le marché à avoir besoin des AVS. D’ici 2030, le nombre de personnes qui auront besoin d’un AVS va continuellement augmenter. Pour répondre à toutes les demandes, de nouvelles structures d’accueil doivent être mises en place. D’ici 2020, 10 000 emplois supplémentaires dans ce secteur sont donc nécessaires alors que les besoins actuels ne sont pas encore comblés. Si vous souhaitez donc évoluer dans ce domaine et trouver aussi votre place au sein de ces 10 000 emplois, formez-vous dès maintenant.

Quelles formations continues pour les auxiliaires de vie sociale ?

Des formations diplômantes sont maintenant disponibles pour les débutants et pour les AVS qui souhaitent se spécialiser encore plus dans ce secteur. La formation va vous apprendre à

  • travailler votre communication orale et professionnelle.
  • Maîtriser les services médicaux et les premiers secours
  • Connaître la santé, le social et le handicap
  • Maîtriser les services à la personne
  • Maîtriser les langues

Être un AVS c’est aussi :

  • Respecter la vie privée des personnes pour laquelle vous travaillez. La confidentialité est aussi un point important dans ce métier.
  • Aimer travailler avec les gens
  • Être sensible, sociable et capable d’interagir avec les parents qui entourent votre patient.

Comme un AVS dispose des heures de travail irrégulières, le travail peut être stressant c’est pourquoi il est toujours conseillé de suivre un cours d’efficacité personnelle et de gestion du stress. Il est aussi nécessaire d’approfondir les lois et les réglementations en matière d’assistance personnelle si vous voulez réellement en faire votre carrière. Il est tout à fait possible de travailler dans le métier tout en suivant une formation, seulement, il est impératif que vous soyez capable de planifier efficacement votre temps. Dans ce sens, votre engagement est aussi très sollicité. Si vous êtes déjà un salarié, sachez que vous pouvez financer votre formation grâce au CPF, d’ailleurs ce compte personnel de formation peut vous offrir une possibilité intéressante de se former sur une longue durée et dans le domaine de votre choix.