Manager une équipe commerciale s’apprend

Le manager est l’inspiration, les commerciaux sont les artistes et la vente est l’art. Chacun joue donc un rôle indispensable pour une entreprise. Pour ne pas rompre la chaîne, aucune défaillance n’est acceptable. Certes, l’art du management s’apprend avec de la motivation, de la persévérance et surtout avec de l’expérience mais pour devenir un bon manager commercial, des paramètres de base sont à maîtriser :

Tout commence par la pertinence du recrutement

Le point de départ d’un bon management d’une équipe commerciale commence par le recrutement. C’est en choisissant minutieusement vos collaborateurs que votre équipe va pouvoir briller. Pour réussir, sélectionnez des personnes :

  • Qui partagent les mêmes visions et principes que vous (entreprise)
  • Sur qui vous pouvez compter
  • Aptes à travailler en groupe
  • Efficaces individuellement
  • S’adaptent à toute circonstance

Apprenez à déléguer

Un manager débutant fait toujours l’erreur de tout contrôler pourtant le management omniprésent est à éviter à tout prix si vous voulez réussir à bien manager une équipe. Vous devez apprendre à déléguer, pour ce faire :

  • Faites confiance à votre équipe
  • Acceptez les différentes manières de travailler
  • Gardez une vision stratégique de l’avenir
  • Et surtout, responsabilisez tous les membres de votre équipe

Le but est de garder uniquement les tâches auxquelles vous pouvez apporter une plus-value donc ne vous encombrez surtout pas de tâches secondaires.

Entretenez la motivation

En entreprise, le manque de motivation au travail peut constituer une grande problématique de blocage. Pour motiver votre équipe commerciale, utilisez le management du type « gagnant-gagnant » et privilégiez surtout la cohésion de l’équipe. Avec un système de récompenses, d’encouragements et de primes, vous allez aussi pousser vos commerciaux à aller encore plus loin. Bannir les critiques incessantes et non constructives est aussi déjà une forme de motivation. Manager une équipe, c’est aussi toujours garder un regard critique. En cas de ralentissement, d’erreur ou de dysfonctionnement, oubliez un peu les récompenses en attendant que les choses se reprennent. Pour ne pas vous perdre dans vos efforts, réalisez périodiquement un feedback individuel ou collectif.

Informez-vous et formez-vous toujours

Le monde et le marché évoluent à grande vitesse et cela implique une adaptation aux nouveaux enjeux et outils de travail. La formation et l’information doivent donc être un exercice continu pour vous. En vous formant et en vous informant, à vous ensuite de proposer des formations adaptées à l’évolution du marché et à votre équipe.

Comme vous l’aurez compris, trop de liberté ; trop d’encadrement ; trop peu de motivation et de cohésion nuisent facilement et rapidement votre équipe. Si vous échouez pour la première fois, réessayez car c’est toujours en trébuchant que vous arriverez à reconnaître vos erreurs et à atteindre vos objectifs.

Written By
More from Magali Isoner

Bilan de compétences pour changer de métier – Par où commencer

Plusieurs raisons peuvent pousser un individu à changer de métier, mais peu...
Read More