Au début, jugés sans charme, les mobiliers urbains sont désormais l’apanage des villes, qu’elles soient petites ou grandes. Conscients des atouts du mobilier urbain, les responsables des communes n’hésitent pas à y consacrer des budgets sans cesse croissants. Pour cause, le mobilier urbain permet de transformer des villes tout entières pour les rendre plus attractives.

Les Français, des amoureux du mobilier urbain

Le mobilier urbain a gagné du terrain depuis son apparition. De plus en plus d’habitants de différentes municipalités en France admettent avoir retrouvé un intérêt à sortir et passer du temps dans les espaces publics parfaitement aménagés. 

Selon une étude menée par le cabinet Kantar Public en faveur de la fédération de l’ameublement, 77% des citadins français prennent plaisir à se rendre dans les centres-villes. Notamment pour des moments de détente et de retrouvailles entre amis et proches. 

Le mobilier urbain permet d’améliorer l’attractivité des villes. Les populations s’y sentent beaucoup mieux et les piétons sont désormais à l’honneur. Partout en France, les municipalités ont compris la nécessité d’installer du mobilier urbain novateur. À Limoges par exemple, c’est du mobilier urbain en céramique qui a fait le bonheur des administrés. 

Une action concrète de la part des communes et municipalités

Selon la même étude menée auprès d’un millier de Français, 79% d’entre eux estiment qu’il faudrait plus d’implication des communes et municipalités. Ces dernières n’hésitent pas à multiplier les commandes auprès de spécialistes de la vente d’équipements et de mobiliers urbains

Afin d’améliorer l’image de leur ville et fournir plus de confort à leur population, de nombreuses municipalités ont dédié une partie de leur budget à l’installation de mobiliers urbains. C’est le cas de Toulouse qui a acquis pour 3.750.000 euros de mobiliers urbains en six ans. 

En plus de faciliter la vie des citadins, les mobiliers urbains constituent une preuve visible de l’action municipale. La tendance s’est étendue jusqu’aux entreprises qui tout comme les municipalités, ont opté pour des aménagements extérieurs plus séduisants.