Formation en auxiliaire de vie scolaire

Le métier d’auxiliaire de vie scolaire attire de plus en plus de nombreux jeunes ou seniors voulant faire de la reconversion professionnelle, mais comment se lancer dans cette profession.

Les missions d’un auxiliaire de vie scolaire

Également appelé AVS, un auxiliaire de vie scolaire a pour principale mission d’accompagner les jeunes en situation de handicap ou en difficultés dans leur vie scolaire et parascolaire. L’AVS peut s’occuper d’un enfant en particulier (AVS-i) au sein d’un établissement scolaire accueillant des jeunes handicapés ou bien de plusieurs enfants (AVS-co). Dans sa fonction, il ne se charge pas de l’enseignement, mais de l’accompagnement général dans le cadre de la vie scolaire et parascolaire de ces élèves suivis.

En tant qu’auxiliaire de vie scolaire, il peut :

  • Intervenir dans les classes pour assister ou aider un ou plusieurs élèves dans ses déplacements ou dans la manipulation de matériel.
  • Aider à l’accomplissement des gestes techniques ne nécessitant pas de qualifications médicales (aide à la prise de repas, aux gestes d’hygiène, aux déplacements).
  • Aider les élèves en difficultés ou handicapés à participer aux sorties de classe.
  • Stimuler la communication entre les élèves suivis et leurs camarades ou leurs familles.
  • Collaborer à la mise en œuvre et au suivi des projets personnalisés de scolarisation des jeunes handicapés ou en difficultés.
  • Soutenir les familles/parents en leur communiquant les évolutions ou les difficultés nouvelles de leurs enfants, mais uniquement en présence de l’enseignant éducateur référent.

Les qualités requises pour devenir un AVS

Pour être un AVS, vous devez être une personne pleine de dévouement et de patience afin de s’assurer du bien-être et du développement du ou des élèves suivis. Il doit également faire preuve de résistance émotionnelle afin d’accomplir au mieux ses missions à la perfection. Il doit aussi faire preuve de tact, de pédagogie, de force morale et physique et aussi d’empathie. Un AVS doit aussi savoir écouter, comprendre et surtout instaurer un climat de confiance.

Formation pour devenir AVS

L’accès à ce métier commence par l’obtention du baccalauréat ou d’un diplôme équivalent. Il vous faudra ensuite envoyer un dossier de candidature auprès du rectorat d’académie sur Internet. Si vous candidature est retenue, vous devez trouver un employeur. Pour ce faire, vous pouvez vous faire recruter par un chef d’établissement scolaire accueillant des enfants en situation de handicap ou ayant des troubles de santé. Il peut bien vous proposer un contrat public à durée déterminée d’un an renouvelable 5 fois. Avec l’accord du rectorat, vous pouvez par la suite suivre une formation d’adaptation à l’emploi (60 heures au minimum) et bénéficier d’un crédit formation de 200 heures par an pour participer à une formation universitaire.

Written By
More from Magali Isoner

Reconversion professionnelle : un bon moyen pour trouver un nouvel emploi

La reconversion professionnelle se fait de plus en plus fréquemment de nos...
Read More