Comment demander une augmentation à votre patron ou gestionnaire ?

Il est tout à fait acceptable de demander une augmentation si plus d’un an s’est écoulé depuis votre dernière augmentation. Les augmentations salariales standard vont de 3 % (moyenne) à 6 % (exceptionnel). Demander une augmentation de 10 % à 20 %, selon la raison, est une façon d’ouvrir des négociations. Nous vous donnons quelques conseils pour demander une augmentation.

Énumérez vos réalisations des six derniers mois ou de l’année au sein de l’entreprise

Décrivez comment vos réalisations ont eu un impact positif sur votre service et sur l’ensemble de l’entreprise. Fournissez des chiffres et des statistiques spécifiques, si possible. Par exemple, vous pourriez dire : « Au cours de la dernière année, j’ai généré 5 000 pistes pour l’entreprise. Cela représente une augmentation de 8 % par rapport à l’année précédente. Les ventes qui en ont résulté ont représenté 60 000 € en nouvelles affaires. » Il est difficile pour un gestionnaire de refuser une demande quand on lui présente des chiffres comme ceux-là. Plus les données que vous fournissez sont solides, plus vous êtes en mesure de justifier une augmentation bien méritée.

Faites savoir, à votre gestionnaire, à quoi ressemble un salaire compétitif pour votre poste

Sur des sites sur les salaires, vous pouvez obtenir un rapport de salaire pour comparer votre salaire actuel. Assurez-vous de considérer l’industrie dans laquelle vous êtes basé, de la taille de votre employeur et de vos avantages sociaux. Certaines entreprises ne paient pas bien, c’est pourquoi il est préférable de consulter des experts en recrutement, si possible. Essayez d’obtenir des liens avec des recruteurs et des gestionnaires d’embauche locaux. Demandez-leur s’ils peuvent examiner votre curriculum vitae pour vous fournir un objectif salarial réaliste pour votre poste et votre expérience.

Faites savoir à votre patron ce qu’il y a à gagner pour lui

Dans une négation de salaire, votre patron ne se soucie pas de vos paiements hypothécaires ou des vacances que vous voulez prendre. Il se soucie, souvent et seulement, de ce qu’il y a à gagner pour lui. Vous avez peut-être déjà expliqué ce que vous avez fait pour l’entreprise. Mais vous devez aussi expliquer votre plan pour l’avenir. Présentez-lui vos objectifs. Expliquez comment ces objectifs profitent à l’entreprise et comment vous allez les atteindre.

Soyez confiant

Soyez confiant lorsque vous demandez une augmentation de salaire. C’est parfois intimidant, mais vous avez un système de soutien. Les raisons que vous avez identifiées pour votre demande et la recherche que vous avez faite sur les échelles de salaires comparables. Soyez prêt à faire face à un certain recul et sachez que la réponse pourrait être non. Si on vous accorde l’augmentation, soyez prêt à continuer à travailler fort, ou encore plus fort. Vous savez que vous deviez obtenir une augmentation. Montrez et bien détaillez à votre patron que vous la méritez.

Written By
More from Magali Isoner

Sortie d’entreprise, une idée parfaite pour accroître la motivation de ses équipes

A part les ressources financières, les ressources humaines font aussi fonctionner une...
Read More