Les trois tests d’anglais à passer pendant ses études

Aujourd’hui, une bonne maîtrise de l’anglais est devenue un prérequis dispensable à la fois pour suivre certaines études, mais aussi pour la vie professionnelle. C’est pour cette raison qu’il n’est pas rare que certains recruteurs ou des jurys d’admissions de grandes écoles exigent des candidats qu’ils ont réussi certains tests de référence en la matière.

Le TAGE MAGE

C’est très certainement le test le plus sélectif parmi tous les QCM proposés. C’est parce qu’il est orienté vers un domaine plus technique contrairement au TOEFL et au TOEIC qui est plus généraliste. C’est un QCM spécialisé dans le domaine de la gestion et du management. Il faut pouvoir traiter 90 questions en 120 minutes seulement. Généralement, les grandes écoles l’exigent à partir des classes de niveau BAC +3 et les plus sélectives demandent un niveau de résultat minimum. Il est devenu indispensable pour obtenir des postes dans de très grandes entreprises. Si vous voulez en savoir plus sur le Tage Mage, renseignez-vous auprès des centres qui proposent des stages de préparation.

Le TOEFL

Plus académique, ce test est très connu des universitaires désireux de suivre un long parcours d’études. Il est beaucoup plus axé sur la maîtrise de la langue, la conversation, les capacités de maîtrise à l’écrit et la compréhension orale. Tous les étudiants désireux de suivre des études à l’étranger ou qui souhaitent s’inscrire dans un programme d’échange universitaire comme Errasmus souhaitent le passer pour se donner les meilleures chances de réussite.

Le TOEIC

Ce test que l’on passe sous la forme d’un QCM également est un peu plus technique. On le passe pour entrer dans des écoles spécialisées dans le domaine du commerce par exemple, ou bien pour postuler à certaines offres d’emploi ou la maîtrise de l’anglais est exigée. Selon les résultats obtenus, vous pourrez afficher votre niveau en langue et vous donner les meilleures chances de réussite devant les recruteurs.

Written By
More from Eva Dean

Un fiduciaire comptable pour optimiser les performances des entreprises belges

Avec 90.000 entreprises créées en 2016, le taux de création d’entreprise en...
Read More