Infirmier libéral : tout ce qu’il faut savoir pour le devenir !

De nombreuses personnes sont intéressées par le fait de devenir infirmier libéral. Les avantages de ce mode d’exercice du métier d’infirmier sont nombreux. Mais cette façon d’exercer impose aussi d’avoir le sens de l’organisation et d’effectuer quelques formalités administratives.

Avantage du métier d’infirmier libéral

La profession d’infirmier libéral séduit pour de nombreuses raisons :

  • Aucune hiérarchie, il devient possible de modifier votre planning journalier pour aller par exemple chercher vos enfants à l’école.
  • Vous déplacer pour aller chez les patients permet de sortir du cadre hermétique et calfeutré des cabinets médicaux.
  • Vous rencontrer plus de gens, plus de paysages, chaque journée de travail sera une grande promenade !

Quel est le profil de compétences d’un infirmier libéral ?

Devenez infirmier libéral en suivant une formation continue, car vous pourrez ainsi suivre des cours dans un Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI). 

Vous devrez prendre quelques précautions administratives dont les assurances : véhicule, local, responsabilité civile et professionnelle. Pensez toujours à examiner la carte sanitaire de la localité où vous voulez vous installer. La raison est simple : s’il y a déjà de nombreux prestataires de soins, il est inutile de venir vous y installer aussi. 

Déclarez votre activité auprès de la Caisse Principale d’Assurance Maladie de votre département, mais aussi de l’Ordre des Infirmiers. Ce dernier vous délivrera une Carte Professionnel de Santé (CPS). 

Précautions administratives pour exercer en tant qu’infirmier libéral

Pour exercer en tant qu’infirmier libéral, vous devrez monter une entreprise afin de donner une base légale à votre activité.

Au moins deux statuts juridiques sont souvent choisis. Il s’agit de Société d’Exercice Libéral par Action Simplifiée (SELAS) et de la Société d’Exercice Libéral à Responsabilité Limitée (SELARL). Dans ces deux cas, vous devrez avoir au moins un associé. 

Si vous voulez créer une entreprise dans laquelle vous serez seul, optez pour les modes “Unipersonnels” des deux types de société sus-cités: SELASU ou SELARLU

Written By
More from Eva Dean

Comment obtenir son permis d’exploitation d’un restaurant ?

En fonction de la nature du projet qui est envisagé, les règles...
Read More