Apprendre l’anglais : il n’est jamais trop tard

L’une des grandes faiblesses des français, nous le reconnaissons tous, c’est de pêcher dans notre connaissance de la langue anglaise. Partout, où l’on se rend en Europe de l’ouest, on s’adresse à nous en anglais et nous avons toujours des difficultés à nous faire comprendre. Or ce n’est pas un « do you speak french ? » prononcé avec notre bon vieil accent français qui y change quoi que ce soit : désormais on parle plus volontiers anglais que français dans le monde. Il faut donc que nous aussi, nous soyons capables de nous exprimer dans la langue de Shakespeare. Et dans le cadre professionnel, il est parfois rédhibitoire de ne pas comprendre ni parler cette langue.

Prendre des cours d’anglais

Quand on veut rattraper son retard, il n’y a qu’une seule solution efficace : suivre un cours d’anglais intensif, en immersion si on a la possibilité, ou bien en formation extensive, en fonction des heures que l’on peut y consacrer chaque semaine. Il est possible de suivre des cours le soir, après le travail, mais il est plutôt recommandé de s’y mettre pour de bon, des journées entières, avec un professeur natif, c’est-à-dire dont c’est la langue maternelle, qu’il pratique depuis l’enfance. C’est le bain linguistique qui est le plus important, quand on choisit d’apprendre un idiome que l’on ne connaît pas : on s’y plonge entièrement, en ne parlant que cette langue-là, et en entendant qu’elle, et c’est là que l’on progresse.

L’économie mondiale et l’anglais

En France nous commerçons avec de nombreux partenaires à travers le monde. L’anglais est la langue qui nous permet de nous faire entendre par les autres, qu’ils soient européens ou asiatiques, c’est-à-dire que même avec des interlocuteurs qui n’ont pas l’anglais pour langue première, on utilise cette dernière tout de même. Les accents varient énormément, entre un indien et un allemand, un italien et un écossais, mais chacun utilisant le même type de vocabulaire, celui des affaires et des problématiques de l’entreprise, on finit toujours par se comprendre tout de même, même s’il faut faire répéter les autres pour s’assurer que l’on a tout saisi.

Written By
More from Eva Dean

Comment choisir son imprimante photo professionnelle ?

Le choix d’une imprimante photo professionnelle se fait en passant à la...
Read More