Comment choisir le bon défibrillateur ?

Les attaques cardiaques sont devenues un vrai problème de santé public en France. Pas moins de 50 000 décès surviennent au cours d’un malaise ou d’un arrêt cardiaque. La fibrillation ventriculaire est l’un des causes principales de ces types de décès. Pour faire face à ces attaques cardiaques, le choix du défibrillateur est d’une importance capitale. En effet, il existe plusieurs matériaux destinés aux attaques cardiaques mais tous n’ont pas la même efficacité. Comment choisir le bon défibrillateur ? Cet article vous montre comment faire pour choisir un défibrillateur adéquat.

L’agrément de mise sur marché

La santé est une question complexe et capitale. Pour assurer la commercialisation des défibrillateurs, les réglementations en vigueur dans le secteur médical exigent aux sociétés constructrices de fournir les résultats des études de performance, d’efficacité ainsi que les tests cliniques qui les ont permis de fabriquer leur appareil. Ceci permet aux organes de contrôle de vérifier la qualité du défibrillateur et de savoir s’il peut être mis sur le marché de la distribution. Pour en savoir plus sur le défibrillateur, vous pouvez vous rendre sur internet. D’ailleurs, pour s’assurer de la fiabilité des défibrillateurs, en France, ce matériau médical sera classé III B à partir de 2020. Ce qui rendra plus stricte le contrôle et les normes de distribution. 

Evaluer le seuil d’asystolie du défibrillateur

Pour bien prendre en charge les attaques cardiaques et réduire les risques de décès, le seuil d’asystolie est l’un des dispositifs médicaux à prendre en compte dans le choix du défibrillateur. En effet, le seuil d’asystolie est le seuil au-dessous duquel le défibrillateur n’émet aucune onde pour ranimer le patient. Un défibrillateur disposant d’un seuil d’asystolie performant augmente les chances de survie de la victime d’une attaque cardiaque. Par contre, si ce dispositif est plus défectueux ou moins performant les risques de mortalité à la suite d’un malaise ou d’un problème cardiaque s’intensifient. Il convient donc d’accorder beaucoup d’importance au seuil d’asystolie pour le choix de votre défibrillateur. En ce qui concerne le mode d’emploi, il faut faire en sorte que le défibrillateur émette une puissance comprise 70 et 80 ohms. En effet, cette puissance correspond à la capacité de résistance d’un patient adulte.

Written By
More from Eva Dean

Le bureau de l’instituteur, des critères à respecter

Le bureau de travail est la pièce maîtresse du mobilier scolaire. Matériaux,...
Read More